vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche
Pour profiter de toutes les fonctionnalités de ce site, vous avez besoin de JavaScript. Vous trouverez ici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur.
Baur au Lac Vins
Adlikerstrasse 272
8105 Regensdorf, CH
+41 44 777 05 05,
information@balv.ch
Sori Tildin
Plus que 4 Bouteilles

Sori Tildin

DOC Langhe Nebbiolo, Angelo Gaja, 2013

750 ml
CHF 389.–
Cépage: Nebbiolo, Barbera
Producteur: Angelo Gaja
Origine: Italie / Piemont / Barbaresco
CHF 389.–
Disponible
N° d'article 35158713
Cépage: Nebbiolo, Barbera
Producteur: Angelo Gaja
Origine: Italie / Piemont / Barbaresco

Caractère et origine

Robe violacée soutenue. Au nez, cette cuvée s'exprime intensément sur des notes de tabac, truffe et fruits noirs. En bouche, ce vin est compact avec beaucoup de puissance dans le corps et dans la force des tanins. Très grande race de par son terroir avec une expression ciselée et une grande ampleur aromatique. Vin de longue garde ne délivrant sa subtilité qu'après un temps de cave minimal de cinq ans.

Attributs

Origine: Italie / Piemont / Barbaresco
Cépage: Nebbiolo, Barbera
Maturité: 8 à 25 ans
Température: 16 à 18 °C
Conseil de dégustation: Brasato di manzo al Barolo, Ragoût de lapin aux olives, Filet d'agneau au jus aux herbes, Saute en bouche, Gibiers à plumes, Tagliatelle al tartufo
Vinification: Fermentation traditionnelle (longue), Fermentation en cuve inox, Pigeage
Récolte: Vendanges manuelles, Vendanges triées (manuellement)
Élevage: En foudre, En barriques neuves
Durée de l’élevage: 24 mois
Volume: 14.5 %
Pays

Italie

L’Italie – où le vin est une manière de vivre

Les régions viticoles italiennes sont des plus diverses et cela se ressent dans les vins. Les types de vigne connus comme le Merlot, la Syrah ou le Cabernet Sauvignon ne sont présents que sur 15% des vignobles. Les 85% restants sont réservés pour les cépages autochtones. Plus de 2'000 cépages différents poussent dans des conditions les plus diverses et vinifiés avec les techniques les plus variées pour confectionner des vins qui se placent au plus haut du podium sur le marché international du vin.

Régions

Piemont

Le Piémont: truffes, Nebbiolo et autres

Avec Albe comme capitale de la truffe et centre culturel de la région, les splendides étendues vallonnées des Langhe font partie des paysages viticoles les plus impressionnants qui soient. La grande attention portée aux Barolos et Barbarescos fait souvent oublier l’incroyable diversité de vins que le Piémont peut offrir. Des vins rouges issus de Barbera ou de Dolcetto, des vins blancs d’Arneis ou de Cortese, ou encore le très séduisant Moscato d’Asti ne sont que quelques exemples.

Cépages

Barbera

Le passe-partout culinaire

Le Barbera est l'un des piliers du Piémont. Il donne son nom à trois appellations: Barbera d'Asti, Barbera d'Alba et Barbera di Monferrato, et bien sûr, il y a des jaloux. Les vignerons d'Asti affirment que leur Barbera est meilleur qu'à Alba, puisqu’Alba réserve ses meilleurs vignobles pour le Barolo et le Barbaresco. La vérité est qu’il existe des Barberas de tous les types, jeunes et fruités, mûrs et complexes, simples ou de grande qualité. Les meilleurs sont rouge rubis avec un fruité pur de cerise sucrée, leur corps est doux et l'acidité fraîche. Ce sont des compagnons culinaires fantastiques: il n’y a presque aucun plat italien auquel ils ne s'associent pas. La variété est assez répandue en Californie, grâce aux immigrés italiens.

Nebbiolo

Un fier Piémontais

Il est le roi du Piémont: du Nebbiolo naissent quelques-uns des vins les plus prisés de l’Italie. Il atteint son expression ultime dans le Barolo et le Barbaresco. Dans la jeunesse, les vins acides et riches en tanins sont souvent encore inaccessibles. Mais à maturité, ils développent un bouquet volatile de cerise, de réglisse, de violette et de rose, de truffes, de goudron et de sous-bois. Le Nebbiolo tient son nom de «nebbia», la brume en italien. Ce n'est pas à cause du temps qu'il fait dans le Piémont, mais à cause du film blanchâtre qui se forme sur les baies mûres. Il est mentionné avec ce nom pour la première fois au 13ème siècle. Comme le Pinot noir, il a la capacité de refléter fidèlement son terroir, mais seulement s'il s’y plaît vraiment. Il aime les climats frais et les sols calcaires. Certains ont, bien évidemment, essayé de le replanter, en Californie par exemple, mais les résultats ont été décevants. Il se sent le plus à l'aise dans les collines du nord de l'Italie.