vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Alto Adige

Alto Adige : des vins des Alpes au charme méridional

Situé sur les contreforts des Alpes, le sud tyrolien dispose d’une grande palette de microclimats et de sols. Ceci permet à plus de vingt cépages différents d’atteindre leur maturité optimale. Vernatsch, Lagrein et Gewürztraminer sont considérés comme des crus établis dans le Tyrol du Sud, mais la famille des Pinots profite ici aussi de  conditions idéales. Dans les guides des vins importants, comme le «Gambero Rosso», le Tyrol du Sud reçoit régulièrement le plus grand nombre des meilleures classifications de l’Italie (trois verres, «tre bicchieri») en rapport à la surface exploitée.

Vins blancs de Alto Adige

Vins blancs de Alto Adige

Vins rouges de Alto Adige

Vins rouges de Alto Adige

Dans la cuvette de Bolzano, pendant les après-midis d’été, les températures sont souvent plus élevées qu’à Rome ou Naples. Au même moment, dans les contreforts au nord du vignoble du Tyrol du Sud, dans le Vinschgau ou dans la vallée d’Eisack, il peut donc y faire beaucoup plus froid. Ces différences microclimatiques permettent à la région de produire des Müller Thurgau frais et croquants mais également des cuvées rouges de Cabernet Sauvignon ou de Merlot puissantes. On exploite les vignes ici entre 200 et 1'200 mètres d’altitudes, ce qui offre aux vignerons locaux en ces temps de réchauffement climatique, une montagne de possibilités, les Alpes protégeant les vignobles des masses d’air humides venues du nord. Trois cépages jouent un rôle prépondérant dans cette région. Le Vernatsch produit des vins agréables aux tonalités de fruits rouges et d’amande. Le Lagrein, lui, a plutôt tendance à montrer des fruits des bois et une corpulence douce. Enfin, le très aromatique Gewürztraminer, d’ailleurs dont le nom provient du petit village local de Tramin, donne naissance à des crus au tempérament plus trempé que jamais.

Une grande diversité de sols

Quand les Romains en l’an 15 av. J.C. s’avancèrent dans l’enclave nord du Tyrol du Sud, ils remarquèrent que les Rhètes avaient ici déjà commencé l’exploitation de la vigne avant eux. Au 8ème siècle, de nombreux monastères venus de Bavière, de Souabe et d’Autriche, vinrent ici s’établir pour profiter des excellentes conditions climatiques. La région compte aujourd’hui environ 5'200 hectares de vignes, divisés en sept sous-régions. Les sols sont aussi variés que les microclimats. Alors que, dans les plaines, on trouve des terrains alluviaux avec du gravier et du sable, les flancs de coteaux sont plutôt dominés par des roches, quartz et mica. On trouve aussi des roches dolomitiques, du gravier et des marnes sableuses. Enfin, les roches volcaniques de porphyre forment un terroir d’excellente qualité, surtout quand ils sont mêlés à de l’argile ou du sable.

Des pergeln au tréfilage

La viticulture dans cette région a connu, au cours des trente dernières années, un succès spectaculaire. Si jusque dans les années 1980, une grande partie de la production était exportée en vrac, de nos jours, la grande majorité de la production est mise en bouteille au domaine de production. De plus, si autrefois les vignes étaient cultivées en pergola, aujourd’hui, la plupart utilisent le système de tréfilage plus moderne et les cépages sont maintenant toujours plantés là où les conditions sont les meilleures pour eux. Les coopératives viticoles, les domaines et les vignerons indépendants sont les seuls responsables de ce développement positif.

Sous-région

Casablanca Valley
Aconcagua

Casablanca Valley

Casablanca Valley : le fief du Sauvignon Blanc

en savoir plus
Kamptal
Niederösterreich

Kamptal

Kamptal: une grande dynamique au nord du Danube

en savoir plus
Wachau
Niederösterreich

Wachau

Wachau: des crus blancs de classe mondiale

en savoir plus