vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Chablis

Chablis: la finesse pure du Chardonnay

Pratiquement nulle part ailleurs dans le monde ne montre le Chardonnay un profil si reconnaissable que dans l’appellation chablis avec ses quelques 5'000 hectares de vignobles. C’est une acidité claire qui procure aux vins leur finesse dansante et leur fraîcheur. Cette région viticole aux sols marneux-calcaires, située sur le 48ème parallèle, a longtemps été considérée comme l’incarnation française du «Cool Climate». Malgré le réchauffement climatique, les vins de Chablis ont conservé leur fraîcheur jusqu’à aujourd’hui.

Vins blancs de Chablis

Chablis est un bourg typiquement français d’environ 2'300 habitants. Celui qui prend un verre de petit-chablis au bar du «Au vrais Chablis» comprend très vite le côté contemplatif de la vie provinciale. La petite ville se trouve au centre d’un cirque de vignobles presque fermé, seulement interrompu par le passage du Serein, une petite rivière.

Bien que bénéficiant d’une appellation bourguignonne, cette sous-région se situe tout de même à plus de 160 kilomètres au nord-ouest de Beaune. Pour un observateur, elle apparait comme une région homogène, presque monolithique, alors qu’elle est formée de façon complexe des AOC petit-chablis (762 hectares), chablis (3'218 hectares), chablis premier cru (775 hectares) et chablis grand cru (106,42 hectares). Les caractéristiques de base des vins restent plus ou moins les mêmes au travers des différentes qualités, cependant les premiers et grands crus montrent infiniment plus de complexité et de fondant.

Des sols complexes

Le terroir de Chablis est comme taillé pour le Chardonnay. Les sols sont composés de marne et de calcaire du jurassique (étages kimméridgien et tithonien) avec différentes proportions de dépôts sédimentaires d’huîtres minuscules. La structure de la stratification est extraordinairement complexe et confère aux vins, de façon différente, leur caractère minéral., Ceci s’exprime par exemple dans les grands crus par une fraîcheur aux tonalités de pierre à fusil.

La viticulture  de l’équilibrisme

Il n’est aujourd’hui plus possible de déterminer si ce sont les Gaulois ou bien les Romains qui ont commencé la culture de la vigne dans le Chablis. En revanche, il est écrit que des moines cisterciens de la proche abbaye de Pontigny ont exploité ici une vingtaine hectares de vigne dès le 12ème siècle. Il y un peu plus d’un siècle, quelques 40'000 hectares de vigne étaient encore exploités, mais le phylloxéra et une concurrence accrue, mirent fin à ce premier âge d’or de la région. Après les hivers rigoureux de 1957 et de 1961, les vignobles étaient exsangues. Mais aujourd’hui les vins de Chablis répondent précisément aux attentes d’une bourgeoisie avisée avec leur clarté et gaieté.

Sous-région

Ribera del Duero
Castilla y León

Ribera del Duero

Ribera del Duero: le tempérament espagnol à l’état liquide

en savoir plus
Toro
Castilla y León

Toro

Toro: des vins de caractère et de tradition

en savoir plus
Péssac-Léognan
Bordeaux

Péssac-Léognan

Pessac-Léognan: cru fantastique des faubourgs

en savoir plus