vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Sardegna

La Sardaigne: un melting-pot de vins

De par sa position centrale en Méditerranée,  la viticulture en Sardaigne a été influencée par les peuples les plus différents. Malheureusement, cette énorme richesse de cépages établis n’a pas été exploitée. Mais depuis quelques années, un processus dynamique s’opère pour améliorer la qualité. Principalement le Cannonau di Sardegna , comme on nomme le Grenache ici en rouge et le Vermentino di Gallura en blanc, donnent des crus d’excellente qualité.

Vins rouges de Sardegna

La Sardaigne est une île aux nombreuses réalités. Alors que la Costa Smeralda accueille la médiatique jet-set internationale pour inviter au «dolce farniente», dans l’arrière-pays, à seulement quelques kilomètres de la côte, des vignerons cultivent depuis des générations le Vermentino local qui a trouvé ici, dans la région de Gallura, son terroir de prédilection. Avec ses arômes d’agrumes, de fraîches senteurs de garrigue, des notes minérales marquées et une belle élégance structurée en bouche, il fait partie des vins les plus prometteurs d’Italie, lorsqu’il est produit par des vignerons ambitieux.

Une influence hispanique

Bien avant que les Romains n’arrivent en 238 av. J.C., les Cathares et les Phéniciens avaient déjà fondés les bases de la viticulture sur l’île. Les Espagnols ont également eu une forte influence, ayant occupés l’île pendant plus de quatre siècle, jusqu’en 1708. C’est d’ailleurs pendant cette période que le Grenache, appelé ici Cannonau, serait arrivée. Sur l’île, ce cépage donne des vins méditerranéens, voluptueux et opulents aux arômes épicés de cerise mûre, et aux tanins soyeux. Beaucoup de crus de Cannonau contiennent jusqu’à quinze pour cent d’autres cépages pour l’arrondir. Dans le sud-ouest de l’île, le Carignan peut également produire des vins intéressants lorsqu’ils sont issus de vieilles vignes au rendement pauvre. Le Bovale Sardo et le Bovale Grande, deux cépages apparentés au Bobal espagnol, peuvent aussi donner des vins étonnamment concentrés.

Les anciennes sortes au centre des préoccupations

Environ 40’000 hectares sont aujourd’hui recouverts de vignes en Sardaigne. Près des côtes, les sols sont fortement composés de sable, alors que dans l’arrière-pays, ils sont plutôt argileux. Le climat est clairement méditerranéen, cependant, dans les vignobles situés plus en hauteur, les amplitudes thermiques tendent à être plus importantes entre le jour et la nuit. Les vignes sont généralement plantées de Cannonau et de Monica en rouge, de Vermentino et de Nuragus en blanc. Depuis plusieurs années, d’excellents vignerons expérimentent intensément avec quelques-uns des innombrables cépages locaux établis qui avaient bien failli disparaître. Il se pourrait bien d’ici peu que la Sardaigne nous surprenne avec des crus issus de cépages immémoriaux.

Région

Toscana
Italie

Toscana

Toscane: retour vers l’élégance et la fraîcheur

en savoir plus
Genf
Suisse

Genf

Genève: diversité de haut niveau

en savoir plus
Hawkes Bay
Nouvelle-Zélande

Hawkes Bay

La région viticole de Hawke’s Bay est située dans une baie à l'est de l'île Nord de la Nouvelle Zélande. C'est la plus ancienne et la deuxième plus grande région viticole néo-zélandaise (env. 4640 hectares), dont l'origine remonte à 1851. La région de Hawke's Bay est la plus grande région viticole de la Nouvelle Zélande en ce qui concerne les vins rouges de haute qualité, avec une proportion de plus de 80% de l'intégralité de la production néo-zélandaise de Cabernet Sauvignon, de Merlot et de Syrah. Environ 50% de la production totale de la région de Hawke's Bay concernent le Chardonnay et autres sortes de Cabernet Sauvignon et de Merlot. Vins blancs et vins rouges sont produits dans des proportions à peu près égales. La région produit au total 10% de tous les vins néo-zélandais.

en savoir plus