vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Genf

Genève: diversité de haut niveau

Elle est connue comme la ville des Nations Unies, des montres et de la finance, mais Genève est aussi prise de plus en plus au sérieux comme région viticole. Elle était le premier canton suisse à établir une AOC en 1988, fait quasi révolutionnaire à l’époque pour le coin sud-ouest de la Suisse. Avec des vins pétillants rafraîchissants, des Sauvignons Blancs aromatiques, des cuvées de cépages bordelais et bien d’autres spécialités encore, les vignerons genevois savent faire valoir ce dont leur terroir est capable.

Lorsqu’en 1986, un vigneron courageux, après des recherches minutieuses, planta du Cabernet Sauvignon près de Satigny, quelque chose de curieux se produisit dans le canton de Genève. La police vint menacer le malheureux d’arracher ces pieds de Cabernet s’il ne le faisait pas lui-même. De nos jours, le Cabernet Sauvignon est un cépage prisé dans cette région, et produit des vins bien structurés et équilibrés respectant un modèle français. Trois ans avant le scandale du Cabernet, déjà en 1983, les frères Hutin avaient ramené de Sancerre et planté, des pieds de Sauvignon Blanc. Ces vins furent une surprise dès le début, de par leur fraîcheur, leur croquant et leur fruité de groseille à maquereau et de cassis, qui marqua ainsi le début du boom de ce cépage en Suisse, qui se poursuit encore aujourd’hui. C’est grâce à ces pionniers que les vignerons de Genève bénéficient d’une image innovante.

Un Gamay frais

Il ne faut pas pour autant oublier que les cépages locaux produisent aussi des vins très intéressants, le Gamay en étant le cas d’école. Particulièrement les sélections de Gamay de vieilles vignes peuvent même se comparer aux meilleurs crus du Beaujolais. Ce cépage est le plus représentatif de «l’esprit de Genève», mouvement lancé collégialement par des vignerons de la région et respecté aujourd’hui scrupuleusement par près d’une trentaine d’entre eux dans leur procédés de vinification. La synergie du Gamay (min. 50%) et d’autres cépages crée des vins à la fois frais, complexes et joyeusement légers. Genève fait partie des rares cantons à avoir établi une AOC de qualité, et ainsi, un 1er cru de Chasselas ne peut pas dépasser un rendement de 7'000 litres par hectare.

Une jeune génération est à l’œuvre.

Ce sont les Romains et ensuite des ducs de Bourgogne qui établirent les bases de la viticulture dans la région. Avec 1'300 hectares de vignes, Genève est le troisième plus grand canton viticole suisse. La région se subdivise en trois. La rive droite, avec Satigny, est en surface le plus grand vignoble suisse, où les sols sont principalement constitués de moraines glaciaires. Entre l’Arve et le Rhône s’étend une grande plaine fertile jusqu’à la frontière française, où s’alternent élevage de bétail, culture maraîchère et viticulture. Sur des sols majoritairement graveleux et calcaires, sont apparus ici, ces dernières années, toute une série de crus de grande qualité. Enfin, sur la rive gauche (Hermance, Anières, etc.), à savoir du côté français du lac, une jeune génération ultra motivée est à l’œuvre qui, sur des sols moyennement lourds, font naître des Pinots Noirs et des Chardonnay exceptionnels. Les précipitations annuelles de 850 millimètres au mètre carré sont idéales pour la production de vin.

Région

Lombardia
Italie

Lombardia

Lombardie: grande variété de qualité croissante

en savoir plus
Sardegna
Italie

Sardegna

La Sardaigne: un melting-pot de vins

en savoir plus
Cognac
France

Cognac

Cognac: un noble spiritueux

en savoir plus