vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Graubünden

Les Grisons: la Mecque des Pinots

Nulle part ailleurs en Suisse, le rapport entre grands vins de Pinot Noir et surface de culture n’est si élevé que dans les Grisons, sachant que la philosophie des vignerons a autant d’influence sur les vins que les différences subtiles de terroirs d’un village à l’autre. Au cours des dernières années, trois types de Pinots se sont établis ici: le «herrschäftler» de tous les jours, facile à boire, les «auslese» élevés en foudre ou en vieux fût et enfin les «top sélection» de chaque domaine élevées en barriques.

Vins blancs de Graubünden

Vins rouges de Graubünden

Les Grisons est un des rares cantons suisses dont la surface du vignoble n’a cessé de croître ces dernières années. En 1990, environ 300 hectares étaient couverts de vignes, aujourd’hui 425 hectares. La raison de cette expansion est le grand succès rencontré par les Pinots Noirs «herrschäftler» qui, sous leurs meilleurs habits, réunissent un fruité séduisant, une corpulence juteuse et une finesse bourguignonne.

L’église, un précurseur

Les premiers vins vinifiés dans cette partie de la vallée du Rhin étaient probablement des blancs. Lorsque la viticulture dans les Grisons est évoquée pour la première fois par écrit, en 765 apr. J.C., dans le testament de l’évêque Tello de Chur, seule la culture de cépages blancs est mentionnée comme l’Elbling, le Veltliner ou le Completer. Ce dernier apparaît pour la première fois dans un document ecclésiastique en 1321. Il tient ce nom du vin que buvaient les moines pendant la prière du soir, la «completa». Le Pinot Noir ne fut introduit que plus tard, pendant la guerre de Trente Ans ans (1618 – 1648), par le duc de Rohan breton.

Des spécialités en blanc de grande qualité

Bien que les vins blancs ne représentent que 20% du vignoble, les Chardonnays, Pinots Blancs et Sauvignons Blancs obtiennent des niveaux de qualités internationales. Le Completer, si acide, fut traditionnellement élevé en oxydatif pendant des années en foudre. Aujourd’hui, il traverse une renaissance, adoucit par quelques grammes de sucre résiduel, dans un style frais et fruité.

Les villages des Grisons s’alignent sur les flancs est de la vallée du Rhin. Les vignes poussent entre 500 et 600 mètres d’altitude, où dominent dans les terroirs les plus élevés les roches primitives de schiste ou de calcaire. Dans la plaine, les sols sont plus lourds, en grande partie formés d’argile et de gravier. En fin de maturité, le foehn, un vent plus chaud descendant des Alpes, joue un rôle important, et vaut aux Grisons son nom de «traubenkocher» (bouilleur de raisin).

Sous-région

Jumilla
Murcia

Jumilla

Jumilla: patrie du Monastrell

en savoir plus
Beaujolais
Bourgogne

Beaujolais

Beaujolais: la légèreté de l’être

en savoir plus
Péssac-Léognan
Bordeaux

Péssac-Léognan

Pessac-Léognan: cru fantastique des faubourgs

en savoir plus