vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche
Baur au Lac Vins
Adlikerstrasse 272
8105 Regensdorf, CH
+41 44 777 05 05,
information@balv.ch

Sicilia

La Sicile: plus qu’une île du vin

La plus grande île de la Méditerranée propose plus de diversité de vins que bien des pays entiers, mais ce sont les vins rouges de Nero d’Avola, longtemps négligés, et les blancs agréables de Catarratto qui sont aujourd’hui les plus populaires. D’autre part, deux vins légendaires sont en train de connaître une renaissance bien méritée: les vins liquoreux de Marsala ainsi que les crus de l’Etna, impressionnant de fraîcheur et de complexité.

Vins rouges de Sicilia

Il est difficile de croire que plus de vins blancs sont produits en Sicile que de vins rouges. Pourtant, l’île dispose de tout un arsenal de cépages blancs qui se sont parfaitement acclimatés aux chaudes températures. Ceci concerne aussi le Catarratto Bianco, le cépage le plus courant en Sicile. A partir de ces raisins atteignant leur maturité tard, de bons vignerons élaborent des vins aromatiques de corpulence moyenne à l’acidité fraîche et décente. Il est souvent surprenant en dégustant ces vins à l’aveugle, d’apprendre des vins blancs si vifs puissent venir d’une région si méridionale de l’Europe. Ils sont les compagnons idéaux de la riche cuisine sicilienne à base de poissons.

Des influences helléniques

La pointe sud de la Sicile est plus septentrionale que Tunis, capitale de la Tunisie. A l’antiquité, l’île était de grande importante à la Grande Grèce, et la viticulture remonte à cette époque. Nulle part l’influence hellénique ne se fait plus sentir que dans le sud-ouest de l’île, près de la ville baroque de Noto, où le cépage rouge clé, le Nero d’Avola, donne les meilleurs résultats. Les vignes en buissons sont ici plantées sur de purs sols calcaires à grains fins, si clairs qu’ils reflètent la lumière de la pleine lune. Les vins qui y sont élaborés sont foncés mais ne manquent pourtant ni de fruité, ni de structure ou de fraîcheur.

De nouveaux crus de l’Etna

Le vignoble sicilien couvre environ 150'000 hectares et le climat est très clairement méditerranéen. Au mois d’août, les températures dépassant les 40°C ne sont pas rares et en même temps, le sommet de l’Etna reste enneigé une grande partie de l’année. Les sols sont extrêmement variés, et le spectre va des sols calcaires purs au sud-est, aux sols volcaniques pauvres de l’Etna, en passant par les sols fertiles de l’intérieur des terres. Beaucoup de vignerons siciliens connus ont cultivé des cépages internationaux comme le Merlot ou le Chardonnay, avec succès, mais généralement, la plupart se reconcentrent sur les cépages autochtones et les types de vins locaux.

Le meilleur signe de ce processus, est la renaissance du marsala, dont la réputation était tombée au niveau du vin de cuisine. Ils existent aussi en vins d’apéritif secs «vergine», en «semisecco» et en «dolce». Les meilleurs marsalas mûrissent pendant des années en fûts et sont impressionnants de richesse. Les vins de l’Etna subissent également un essor spectaculaire pour le moment, où de vieux cépages, comme le Nerello Mascalese en rouge et le Carricante en blanc, plantés jusqu’à 1'000 mètres d’altitude produisent des crus surprenant d’élégance.

Régions

Cognac
France

Cognac

Cognac: un noble spiritueux

en savoir plus
Campania
Italie

Campania

Campanie: sur la trace des Romains

en savoir plus
Neuenburg
Suisse

Neuenburg

Neuchâtel: la Bourgogne suisse

en savoir plus