vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Carmenere

Une émigration clandestine

Le Carmenère a dû émigrer avant de devenir célèbre. C'était autrefois l'une des principales variétés rouges de Bordeaux, mais elle n'était pas très populaire auprès des vignerons. Il mûrissait mal, donnait de pauvres rendements et restait souvent dur et herbacé. Il a donc été remplacé, après la peste phylloxérique, par des variétés plus faciles à entretenir. Entre-temps, il avait trouvé le chemin du Chili. Dans le climat chaud de l'Amérique du Sud, les vins ont soudainement montré un fruité riche de mûre, des notes chocolatées et des tanins veloutés. Une fine note d'eucalyptus s’y adjoint et devient sa marque de fabrique. Un inconvénient cependant: il a fallu beaucoup de temps pour se rendre compte que c'était de facto du Carmenère, et longtemps les vignerons croyaient que leurs vignes étaient du Merlot. Depuis que cette erreur fut corrigée, en 1997, cette variété a connu un formidable essor. A Bordeaux aussi, certains châteaux renouent avec le Carmenère, en en ajoutant un peu dans leurs Grand Crus.

In Stock
Parker 96 Points
Almaviva 2018
Plus que 10 Bouteilles
In Stock
Parker 95+ Points
San Leonardo 1997
Plus que 3 Bouteilles
In Stock
Parker 93 Points
San Leonardo 1999
Plus que 5 Bouteilles
In Stock
Parker 90 Points
Lahuen 2017
In Stock
Wine Spectator 90 Points
Carmenère Gran Reserva 2016

Cépage

Mataro

Mataro

Un Espagnol au sang chaud

en savoir plus
Portugieser

Portugieser

Historique, pourtant d’origine douteuse

en savoir plus
Nero d'Avola

Nero d'Avola

Le goût de la Sicile

en savoir plus