vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche
Pour profiter de toutes les fonctionnalités de ce site, vous avez besoin de JavaScript. Vous trouverez ici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur.
Baur au Lac Vins
Adlikerstrasse 272
8105 Regensdorf, CH
+41 44 777 05 05,
information@balv.ch

Jumilla

Jumilla: patrie du Monastrell

La découverte de pépins, datant du troisième millénaire avant J.C., prouve que Jumilla est l'une des plus anciennes régions viticoles de la péninsule ibérique. De nos jours, plus de 80% des 25 000 hectares sont plantés de Monastrell (Mourvèdre), une ancienne variété. Grâce à une irrigation modérée, une tendance à des vendanges plus précoces et des techniques modernes en chai, le Monastrell produit ici maintenant des vins avec beaucoup de charme fruité et de belle structure.

Vins rouges de Jumilla

Altos de la Hoya
Végan

Vins doux de Jumilla

Parker 91 Points
Olivares Dulce
Végan

Le cépage rouge du Monastrell, nommé Mourvèdre en France, s’épanouit particulièrement bien dans les régions déjà trop chaudes pour d'autres variétés. De plus, ses besoins en eau se réduisent à un minimum. En Jumilla règne un climat de savane semi-aride, ce qui, en été, implique une perte d’eau plus importante que celle apportée par les pluies. Avec seulement 260 millimètres de précipitations annuelles au mètre carré, la région est l'une des plus arides d'Europe. Enfin, ce peu de précipitations tombe presque exclusivement au printemps et à l’automne.

Des vins plus élégants grâce à l’irrigation

Les vignes, cultivées traditionnellement ici en forme d’arbuste (gobelet), poussaient jusqu’il y a une vingtaine d’années sans irrigation artificielle. Cette «agriculture sèche» créait de petits raisins à pellicule épaisse, et ces proportions produisaient des vins excessivement concentrés et tanniques. Des nouvelles installations, où les vignes se développent maintenant en guyot, à savoir sur un fil, et équipées de systèmes d'irrigation au goutte à goutte, naissent des vins moins capiteux et plus élégants, aux arômes frais de fruits noirs et d’épices fines, répondant mieux aux goûts du consommateur contemporain. Un point négatif cependant, ces systèmes d'irrigation ne font qu’aggraver le problème de la disponibilité d’une eau déjà rare dans le Levant espagnol.

Des pieds non greffés

Les vins les meilleurs et les plus caractéristiques de la région sont produits à partir de très vieux pieds de Monastrell, de souvent plus de 80 ans, qui poussent sur des sols calcaires pauvres. Ces pieds «Pie Franco», comme ils se nomment, donnent des vins très concentrés et d’excellente structure tannique, qui ne manquent cependant ni d'élégance, ni de fraîcheur.

Les assemblages sont tendance.

Bon nombre des meilleurs vins de Jumilla sont des crus de Monastrell pur, élevés en barriques de chêne français et américain. Au cours des dernières années, cependant, des assemblages de grande qualité ont fait leur apparition sur le marché. Ils ont une base de Monastrell, mais sont arrondis avec du Cabernet Sauvignon, du Merlot ou de la Syrah. L’appellation d’origine jumilla, introduite en 1966, est l'une des plus anciennes d'Espagne. La zone viticole est dominée par un climat continental aux influences méditerranéennes, et les sols bruns sont riches en calcaire mais pauvres en substances organiques.

  • Jumilla L

Régions

South Australia
Australie

South Australia

Australie du Sud: la Shiraz comme cheval de Troie

en savoir plus
La Mancha
Espagne

La Mancha

La Manche: au-delà de Don Quichotte

en savoir plus
Mittelrhein
Allemagne

Mittelrhein

Rhin moyen: petit mais raffiné

en savoir plus