vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Toscana

Toscane: retour vers l’élégance et la fraîcheur

Le développement dynamique de la viticulture en Toscane est représenté typiquement en prenant l’exemple du chianti. Il y encore 35 ans, c’était un cru médiocre, vendu dans ses grosses bouteilles en osier tressé à la mauvaise réputation. Aujourd’hui, c’est un vin de qualité appréciable. Il y a des indices clairs, que non seulement le chianti mais aussi les crus plus stylés de montalcino et de maremma, tournent de plus en plus le dos à l’opulence, pour se diriger vers des vins plus équilibrés et sains.

Vins blancs de Toscana

In Stock
Parker 89 Points
Principessa Bianca 2015

Vins rouges de Toscana

In Stock
In Stock
Wine Spectator 95 Points
Chianti classico Riserva 2016
In Stock

Vins doux de Toscana

Spritueux de Toscana

In Stock

Avec ses paysages vallonnés de vignes et d’oliveraies, parsemés de maisons parfaitement proportionnées, aux allées bordées de cyprès, la Toscane représente, sans surprise, pour beaucoup, le paysage de vignoble idéal. De nos jours, la viticulture y couvre environ 63'000 hectares où un climat clairement méditerranéen et doux règne. Les sols se composent de marnes calcaires, parfois aussi sableuses. Alors que les vignobles de la Maremme ne s’élèvent qu’à quelques mètres au-dessus du niveau de la mer, ceux du Chianti Classico peuvent se trouver jusqu’à 500 mètres. Déjà les Etrusques cultivaient la vigne dans la région, mais le réel développement de la viticulture doit être attribué aux familles nobles florentines qui produisaient du vin sur leurs exploitations agricoles.

La métamorphose du chianti

Le chianti est le vin le plus connu de Toscane. Il a longtemps été considéré comme un vin acide, entre autre parce qu’il était à l’époque coupé avec des cépages blancs, comme la Malvasia ou le Trebbiano. Grâce à une régulation stricte, il a grandement gagné en corpulence, surtout parce qu’en addition au Sangiovese imposé à au moins 70 pour cent, il est autorisé d’utiliser des cépages internationaux comme le Merlot ou le Cabernet Sauvignon. Les connaisseurs le préfèrent quand il provient de la région historique du chianti classico, située entre Florence et Sienne. Aujourd’hui, de plus en plus de vignerons se tournent vers l’assemblage ancien toscan contenant Sangiovese, Canaiolo et Colorino.

L’essor de la Maremme

L’internationalisation du style des vins a tendance à s’inverser. Bien que des vins cultes, à la corpulence digne des meilleurs vins mondiaux, comme le tignanello ou le sassicaia, qui ont lancé le mouvement des «super Toscans», soient issus de cépages bordelais, de plus en plus de vignerons retournent au Sangiovese, en partie d’ailleurs, à cause de la qualité améliorée offerte par la sélection des clones. Cela peut être en outre observé avec le brunello di Montalcino, ou avec son voisin direct le très impressionnant vino nobile di Montalcino, qui tous deux prouvent de quoi ce cépage est capable. La Maremme, située sur la côte, apporte une contribution non négligeable à cette nouvelle dynamique innovante de la région sur la scène viticole, en obtenant d’excellents résultats avec des cépages internationaux. Et pourtant, encore une fois, c’est le Sangiovese en montrant son côté fruité et opulent qui a rendu rapidement le morellino di Scansano célèbre à l’international.

Région

Lombardia
Italie

Lombardia

Lombardie: grande variété de qualité croissante

en savoir plus
Campbeltown
Écosse

Campbeltown

Campbeltown: élégance salée

en savoir plus
Languedoc-Roussillon
France

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon: le géant du vin dans le Sud

en savoir plus