vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Waadt

Vaud: haut-lieu du Chasselas

Les vignerons vaudois ont toujours cultivé leur cépage préféré de façon presque «têtue»; une attitude maintenant payante, puisque les vins blancs à teneur modérée en alcool redeviennent populaires. Chaque vigneron interprète la légèreté du Chasselas à sa façon dans cette région comptant plus d’une centaine de fiers châteaux et des villages viticoles charmants. Ce sont justement ces contrastes qui font du canton de Vaud une destination privilégiée des touristes du vin.

Le canton vaudois est synonyme de tradition. Ainsi, la «verrée», l’apéritif collectif avant le déjeuner, n’est pas seulement pratiqué avec zèle dans les villages viticoles, il fait partie intégrante du patrimoine culturel cantonal. Le signal pour ce verre de Chasselas en fin de matinée était autrefois souvent donné par le sifflet d’un petit navire lors de son départ du ou de son arrivée au village. De fait, les Chasselas vaudois sont des vins parfaits pour l’apéritif mais ils s’harmonisent également très bien avec une cuisine légère avec beaucoup de légumes.

Une variété – beaucoup de styles

Représentant plus de 60% des 3'800 hectares de vignes, le Chasselas donne clairement le ton. Ce qui est impressionnant est la diversité des vins, de ceux légèrement pétillants, à ceux de terroir de belle minéralité et de grand potentiel de garde, à ceux étant de parfaits compagnons de table (vinifiés sans fermentation malolactique), aux crus enfin, complexes et élevés minutieusement en fûts de chêne. Le Pinot Noir n’est cependant pas en reste dans la région et produit depuis quelques années des vins excellents. Enfin, le long des murs en pierres sèches gorgés de soleil et de chaleur, même des cépages comme la Syrah, le Merlot ou le Cabernet Sauvignon mûrissent parfaitement.

Des moines pionniers

La viticulture dans le Vaudois remonte aux temps des Romains, mais c’est à des moines cisterciens bourguignons du 12ème siècle que l’on doit le défrichage et la mise en terrasse des coteaux vaudois.

Trois sous-régions

Environ 80% des vignes vaudoise se situent dans la zone d’influence du lac de Genève. Avec environ 1'100 millimètres au mètre carré, les précipitations annuelles sont relativement hautes. La région se subdivise en trois. Le Chablais à l’est (Yvorne, Aigle, Ollon) est dominé par des sols rocheux et par un climat chaud et venteux. Dans le Lavaux (Saint-Saphorin, Epesses, Lutry), mais aussi à La Côte (Morges, Rolle, Nyon), l’on trouve un climat doux de lac et des moraines glaciaires moyennement lourdes. Enfin, à l’écart du lac, presque à la frontière de Neuchâtel, se trouvent les Côtes-de-l’Orbe, Bonvillars et Vully. Ici, les vignes poussent dans un climat plus frais sur des sols de glaise.

Région

Island
Écosse

Island

Islands: des malts charismatiques et corsés

en savoir plus
Mendoza
Argentine

Mendoza

La Mendoza: plus que du Malbec

en savoir plus
California
USA

California

Californie: beaucoup de fruits et des tanins mûrs

en savoir plus