vers la page d'accueil vers la navigation principale vers le contenu principal vers le formulaire de contact vers le formulaire de recherche

Italie

L’Italie – où le vin est une manière de vivre

Les régions viticoles italiennes sont des plus diverses et cela se ressent dans les vins. Les types de vigne connus comme le Merlot, la Syrah ou le Cabernet Sauvignon ne sont présents que sur 15% des vignobles. Les 85% restants sont réservés pour les cépages autochtones. Plus de 2'000 cépages différents poussent dans des conditions les plus diverses et vinifiés avec les techniques les plus variées pour confectionner des vins qui se placent au plus haut du podium sur le marché international du vin.

Vins pétillants de Italie

In Stock
In Stock
In Stock
In Stock

Vins blancs de Italie

Vins rosés de Italie

Vins rouges de Italie

In Stock
Langhe Nebbiolo 2017
Plus que 24 Bouteilles
In Stock
In Stock
In Stock
Sostegno 2018
Plus que 2 Bouteilles
Végan

Vins doux de Italie

Spritueux de Italie

In Stock
In Stock
In Stock

L’Italie est l’une des plus vieilles nations à élaborer du vin. Les débuts remontent en effet à plus de 1 000 ans  avant J.C. Bien que les Romains aient cultivé le vin dans l’Europe entière, c’est pourtant les Grecs qui l’avaient introduit en Italie et qui lui avaient donné le nom de «Oinotria Tellus» – le pays du vin.
Durant leurs conquêtes, les Romains trouvèrent tout de même le temps de faire l’échange de cépages, d’apprendre les méthodes de culture et les techniques de vinification. Le centre de la viticulture était les vignobles au sud de Naples. De là, elle s’est ensuite rapidement propagé à toutes les autres provinces de l’empire.

Effondrement et réémergence

Avec l’Empire romain, c’est aussi le réseau commercial des producteurs de vin qui s’est effondré. La viticulture a ainsi glissé dans l’oubli et ne fut pratiquée que par les moines de l’église catholique romaine, officiellement pour assurer la confection du vin de messe. Lorsque les riches et puissantes villes du Nord de l’Italie monopolisèrent le commerce du vin au 11ème siècle, l’Italie se hissa de nouveau au rang de premier fournisseur de vins en Europe.

Régional, individuel et surtout traditionnel

Si les vins italiens jouissent partout dans le monde d’une bonne réputation, c’est que les viticulteurs italiens se montrent particulièrement exigeants envers eux-mêmes. Bien qu’ils n’associent qu’avec beaucoup de précautions les découvertes modernes aux vieilles traditions, ils sont toutefois curieux et ouverts aux innovations malgré leur savoir ancestral. Il leur est toujours très important de cultiver les cépages adaptés au sol. C’est pourquoi beaucoup abandonnent des variétés à haut rendement au profit de celles qui produisent une meilleure qualité de vin.

Les Italiens adorent le vin, surtout les autochtones.

L’industrie du vin est l’une des plus importantes activités économiques du pays, assurant un emploi à près de 500‘000 personnes. Viennent s’y ajouter encore des dizaines de milliers de postes dans le tourisme du vin ou le marketing. Longtemps, l’industrie viticole a été la seule à avoir un bilan positif parmi tous les secteurs agricoles. L’Italie est un des plus gros exportateurs de vin au monde, par contre elle n’en importe pas, à l’exception du champagne.

Pays

Allemagne

Allemagne

L’Allemagne – la difficile ascension vers l’élite mondiale

en savoir plus
Chili

Chili

Le Chili – une chance inespérée

en savoir plus
Portugal

Portugal

Le Portugal – bien plus que le porto

en savoir plus